Blog

choix du terrain

Le choix du terrain

Envie de calme, d’éviter le bruit ambiant mais d’avoir toutes les commodités à proximité, le choix du terrain est primordial et déterminera notre future qualité de vie. Cependant, en région toulousaine et encore plus à l’ouest de Toulouse, il y a beaucoup plus de demandes que d’offres, ce qui fait grimper les prix…Selon moi, le terrain est le choix le plus difficile à faire.

En effet, construire une maison, c’est avant tout choisir en emplacement.

Nous voulions un terrain de bonne taille.

Trouver un terrain : une tâche compliquée

Pour la région toulousaine, cela signifie une surface comprise entre 800 et 1200 m².

Il nous a donc fallu nous éloigner du centre et de la première couronne.

Nous habitions Colomiers, les prix des terrains y est exorbitant pour des tailles inférieures à 600m² et le peu de terrains que nous avons trouvé étaient proches de la N124… et évidemment bruyants.

Nos critères:

– la taille : de 800 à 1200 m²

– la localisation : sur l’axe Colomiers / Léguevin

– entre ville et campagne

– loin d’une route passante

Au départ, nous avions également le critère « gaz de ville » car nous sommes habitués à la cuisine au gaz et ça nous convient très bien.

Nous nous sommes très rapidement rapproché de la commune de Brax, notamment pour son calme et le charme du petit centre avec son château en briques (et le boucher / charcutier aussi).

Le problème est qu’il y a peu de terrains et les prix restent élevés.

 

Nous avions repéré un coin très joli, en construction, mais dépourvu de terrains disponibles.

Nous avons donc pris notre mal en patience et continué nos recherches par différents biais :

–  les annonces immobilières

–  les agences (Bégué immobilier notamment à Brax)

– En appelant des particuliers

– En repérant les panneaux de chantier

– En relevant le numéro de géomètre sur les panneaux de division parcellaire

– En se baladant dans la ville

 

Nous étions résignés à prendre un terrain de second choix et avions décidé d’appeler le maître d’œuvre avec qui nous allons faire construire pour avoir son avis.

Ce dernier, d’accord pour visiter, m’annonce qu’un de ces clients vient de se désister sur un projet, et donc sur un terrain qui correspondait à nos critères.

Il s’est avéré que le terrain était justement celui que nous avions repéré quelques mois plus tôt.

Un coup de chance donc, mais pas seulement.

Les nombreux coups de fil passés aux particuliers, géomètres, etc… Nous ont vraiment permis de cibler la zone de recherche et de la réduire.

Les balades (à pied et en voiture) permettent également de voir comment se fait la circulation, les passages devant les habitations, de cibler les quartiers calmes…

Finalement, avec pas mal de temps passé sur internet, les promenades fréquentes et un bon maître d’œuvre, la recherche n’a pris que six mois. Ce qui peut paraitre long mais en comparaison de nos futurs voisins, ce n’est rien : ils nous ont dit qu’il avait mis six ans à trouver leur terrain !

Le plan est en cours d’achèvement, nous avons hâte de commencer.

 

Soyez le premier à publier un commentaire.